« Fais des études, t’auras un bon poste avec un bon salaire. »

Ce vieil adage qu’on nous a rabâché pendant des années. Quand on voit le taux de chômage chez les jeunes, la bassesse des salaires proposés et les perspectives de carrières, on peut se demander si c’est vraiment la voie à suivre ! On nous dit qu’il faut continuer de travailler. Dans quelques années, la paie sera meilleure. Mais est-ce 200 euros de plus qui vont changer la donne ?

Comment peut-on être motivé par l’idée de travailler toute sa vie dans l’espoir d’avoir une augmentation qui permettra, peut-être un jour, d’en profiter lorsque nous serons à la retraite si tant est qu’on y arrive vivant et en bonne santé. Ne serait-ce, en réalité, pas le fondement même du travail qu’il faudrait remettre en question ?

Je ne suis pas le seul à avoir fait le constat. Toutes les personnes de ma génération, « les Millenials », l’ont fait. On parle même d’une génération compliquée à manager, à garder dans son entreprise ou encore d’une génération en quête de sens. Elle pullule sur les réseaux sociaux en montrant un style de vie bien loin des standards auxquels nos parents nous ont habitués.

Elle n’est pas en quête de sens. Elle s’est juste rendu compte de l’absurdité du travail de « 9h 18h », du métro-boulot-dodo et de la précarité de la retraite. Pourtant il existe des solutions. Des solutions qui permettent d’avoir plus de temps à consacrer pour soi et pour ses proches. Des solutions pour se consacrer à des activités qui nous intéressent bien plus qu’un CDI. Des solutions qui permettent de ne pas reproduire les mêmes erreurs que nos ainées. Des solutions qui ont très bien marché pour moi ainsi que de nombreuses personnes et que j’aimerai partager aujourd’hui.

 

Sylvain – Fondateur du Millénial Indépendant

Le Millenial Indépendant donne aux « Milleniaux » des stratégies pour devenir plus riches, libres et indépendants.

Les trois pilliers de l'indépendance

La reprise en main de ses finances

L’argent est un puissant outil. L’indépendance et la liberté financière ne sont possibles qu’avec la reprise en main de ses finances et le développement de son intelligence financière.

La création de sa propre entreprise

Freelance, Indie hacker, startupeur ou simplement entrepreneurs.  Des noms différents pour une même idée. Devenir son propre patron permet le regain de son indépendance.

Carrière

Adapter son quotidien à ses envies

GlobeTrotter

Il y a autre chose que le metro-boulot-dodo. Que vous soyez digital nomadisme, citoyen du monde que vous préférez la vanlife ou que vous soyez un adepte de la retraite anticipé du mouvement FIRE. Il y a beaucoup à apprendre des autres.

Alors si vous voulez rester informé, n’hésitez pas à vous abonner ! Et si vous le souhaitez, vous pouvez envoyer un message à l’adresse de contact.

Photo par Christine Roy, Ibrahim Rifath, Markus Spiske par Unsplash