Ouvrir un pea : tout ce qu’il faut savoir

Vous aussi vous souhaitez investir en Bourse pour gagner de l’argent, mais vous ne savez pas trop par où commencer. Vous êtes au bon endroit.

Que ce soit pour bénéficier d’un placement beaucoup plus intéressant que l’assurance vie, ou pour obtenir un rendement de l’ordre de 10% les bonnes années. Ici nous détaillerons tout ce qu’il y a à savoir avant d’ouvrir un PEA.

Pour que, vous aussi, vous puissiez investir en Bourse et commencer à gagner de l’argent.

Qu’est ce qu’un pea ?

Le sigle PEA signifie « Plan d’épargne en Action ». C’est, de manière simplifiée, un compte qui permet d’investir en bourse. Il vous permettra de gérer très facilement un portefeuille de produits financiers. Il permet également de bénéficier d’avantages fiscaux très loin d’être négligeables ! C’est l’outil parfait pour se constituer un patrimoine sur le long terme. Parfait, lorsqu’on souhaite prendre ses finances en main et commencer à capitaliser pour l’avenir. Il a été créé en 1992 pour inciter et favoriser l’investissement boursier particulièrement bas en France.

J’ai peur d’investir en Bourse

Il est vrai qu’on entend un peu tout et n’importe quoi sur la Bourse. Certains ont fait fortune. D’autres, ont tout perdu. En réalité, ça dépend uniquement des titres dans lesquels vous allez investir. Autrement dit, ce que vous allez acheter au travers de votre PEA. Une fois que vous aurez compris les bases vous aller pouvoir choisir une stratégie d’investissement qui vous conviendra plus. Ces stratégies seront détaillées plus bas. Sachez juste qu’en général plus un investissement est risqué, plus celui ci va générer d’intérêts. Mais évidemment, il y aura d’avantage de risque de perte de capital les mauvaises années. Vous pouvez tout de même choisir des investissements moins risqués qui possèdent un rendement correcte 5-7% (plus de 10% les bonnes années pour certains trackers) ce qui permet déjà de se protéger de l’inflation et de gagner plus d’argent.

En revanche, vous devez comprendre qu’investir en Bourse avec un PEA est une action sur le LONG terme. Vous ne pouvez pas vous permettre d’investir de l’argent dont vous avez besoin dans l’immédiat (ou dans un avenir proche). Pour pouvoir bénéficier de tout le potentiel du PEA, il faut que l’argent reste dans l’enveloppe du PEA au moins 5 ans comme nous allons l’expliquer plus bas. Si vous n’avez actuellement pas d’argent à investir, lisez tout de même la suite parce qu’il est quand même intéressant d’ouvrir un PEA.

Pourquoi ouvrir un PEA, maintenant ?

Comme dit plus haut, le PEA possède des avantages fiscaux intéressant. Ces avantages sont calculés selon la durée de détention du compte. C’est-à-dire à partir de la date d’ouverture. Il n’y a pas besoin de beaucoup d’argent pour ouvrir un PEA. Par exemple, Boursorama demande 80 euros comme versement minimum pour l’ouverture. Une fois que vous aurez ouvert votre compte, vous aurez « pris date ». C’est à dire que ça sera cette date qui sera prise en compte comme date d’ouverture pour le calcul de l’ancienneté de votre PEA et donc des avantages fiscaux qui en découlent.

Il serait dommage d’attendre, dans la mesure où il faut patienter 5 ans pour bénéficier du plein potentiel du PEA. Même si aujourd’hui vous avez une situation qui ne vous permet pas d’investir, il n’est pas impossible que votre situation financière s’améliore (surtout en lisant le millenial indépendant) ou que vous receviez de l’argent par héritage par exemple. Donc si vous ouvrez votre PEA dans 5 ans vous devrez attendre encore 5 ans soit 10 ans au total pour bénéficier des avantages.

Ce qu’il faut savoir avant d’ouvrir un PEA

Encore une fois, le PEA est un compte qui permet d’acheter des produits (actions et des fonds) en Bourse. En revanche, vous ne pourrez acheter QUE des produits financiers français ou européen (ou composé à 75% d’actions européennes pour les fonds d’investissement). Le PEA est disponible pour toute personne majeure qui possède son propre foyer fiscal. Vous ne pouvez avoir qu’un PEA par personne (monotitulaire) et donc 2 PEA par foyer fiscal, si vous êtes un couple, au nom de chacune des personnes. Il faut être résident fiscal français pour pouvoir en ouvrir un. Mais, si vous avez un projet d’expatriation, le transfert du domicile fiscal du détenteur à l’étranger n’entraîne pas la clôture du PEA. Sauf si vous partez dans un état ou territoire dit « non coopératif ».

Le fonctionnement du pea

Rappelez-vous, pour la suite, qu’on parle de la date d’ouverture du PEA pour comptabiliser l’ancienneté. Le PEA est composé de deux parties :

  • Un compte en espèce. C’est-à-dire le compte qui recevra vos virements
  • Le compte Titre. Le compte où seront regroupés les titres que vous avez acheté.

Vous versez de l’argent sur le compte en espèce puis vous pourrez acheter avec cette somme des titres. De même que lorsque vous vendrez vos titres votre argent se retrouvera sur votre compte en espèce.

Vous ne pouvez verser que 150 000 € sur votre PEA. Attention, il s’agit seulement de la limite de versement. La valeur de votre PEA n’a pas de plafond. Si votre PEA atteint une valorisation de 200 000 € mais, qu’en réalité, vous n’avez pas versé l’intégralité de vos 150 000 € vous pourrez toujours continuer à verser de l’argent sur votre PEA.

Les fonds versés sur le PEA sont toujours disponibles. Mais, si vous sortez votre argent du PEA avant 5 ans d’ancienneté cela va entrainer sa clôture. Les titres que vous possédez seront vendus et les gains soumis à imposition sur le revenu (voir chapitre suivant). En revanche, si vous passez la date des 5 ans (et depuis la loi PACTE), vous pouvez retirer votre argent sans entrainer la clôture de votre plan et ultérieurement continuer à y effectuer des versements.

Si vous ne savez pas dans quoi investir, sachez que les établissements bancaires proposent des « gestions pilotées ». C’est-à-dire qu’ils vont s’occuper à votre place de gérer vos investissements (moyennant des frais plus élevés) selon différents profils d’investisseur pour répondre à vos besoins. Par exemple, Risqué, Equilibré ou Défénsif.

Les avantages fiscaux du PEA

On arrive au point crucial de ce qui fait l’intérêt du PEA : les avantages fiscaux du PEA.

Votre plan d’épargne en action va générer, souhaitons-le, des plus-values. Lorsque vous retirez de l’argent (où que votre plan est clôturé), ces plus-values (donc la différence entre vos versements et la valorisation de votre plan) sont soumises à l’imposition et aux prélèvements sociaux. Le montant des prélèvements sociaux est de 17.2 % et l’imposition dépend de votre tranche. Mais depuis le 1er janvier 2018, vous avez le fameux prélèvement forfaire unique (PFU) ou « Flat Tax » qui permet de grouper les prélèvements sociaux et l’imposition sur le revenu à 30% (17.2% de prélèvements sociaux et 12.8% d’impôts sur le revenu). Si vous avez besoin d’un rappel, vous pouvez voir ici, l’impôt sur le revenu, comment ça fonctionne.

Seulement, à partir de 5 années de détention, les plus-values ne sont plus imposées ! Vous n’avez donc plus qu’à payer les cotisations sociales (toujours d’un montant de 17.2%). On rappelle que même si le PEA est limité à 150 000 € de versement, il n’y a pas de limite à l’encours de votre PEA. Il parait que certains possèdent plus d’un million € et tout ça sans payer d’impôts sur les plus-values.

Dans le cas où votre plan serait en moins-value, ceux-ci sont imputables à votre plus-value de la même catégorie et reportable sur les dix années suivantes.

Pour récapituler :

Durée de détentionConséquence d’un retraitImposition et prélèvements sociaux
Moins de 5 ansClôture du planLa plus-value est imposée à 12.8% et 17.2% pour les prélèvements sociaux (soit 30%)
Plus de 5 ansLe plan n’est pas cloturé.
Possibilité de faire davantage de versement.
La plus-value n’est pas imposée mais soumis à 17.2 % de prélèvement sociaux.

Les frais du PEA

En plus des cotisations et impôts (éventuel) lors des retraits, le PEA est soumis à plusieurs frais.

  • Frais de transactions. Lorsque vous achetez ou vendez des titres.
  • Droit de garde. Payé une fois l’année sur les titres détenus dans votre portefeuille.
  • Éventuellement des frais d’entrée sur certains titres (Sicav et FCP) de même que des frais de tenus de comptes.
  • Des frais de transferts, pour transférer son PEA d’un établissement à un autre.
  • Des frais de gestions lors des mandats en gestions pilotés.

Ces frais sont plus ou moins élevés selon votre banque ou courtier. Ils peuvent venir sérieusement greffer la performance de vos investissements. Il est donc important de prendre un organisme bancaire qui vous prendra le moins de frais possible.

Même si un montant de 2% vous semble peu comme frais, vous perdez non seulement un pourcentage de votre potentiel d’investissement mais également le montant des intérêts composés de celui-ci. Et cela peut s’aggraver si vous avez l’habitude de faire des versements réguliers. Ici, vous trouverez plus d’informations sur les frais de courtages et l’impact sur la performance boursière.

L'impact des frais sur les performances

D’autres types de PEA

En plus du PEA classique, il existe 2 autres types de PEA. Le PEA-PME crée en 2014 qui a le même fonctionnement que le PEA et qui a pour but de soutenir le financement des PME. Il est possible d’avoir un PEA-PME par titulaire et sa limite de versement est de 225 000 €. Si vous possédez les deux produits (un PEA et un PEA-PME) le total des versements est limité à 225 000 €.

Depuis la loi PACTE de 2019, un PEA jeune fait son apparition. Les « enfants » de 18 à 25 ans encore rattachés au foyer fiscal de leur parent peuvent ouvrir un PEA Jeune qui lui sera limité à 20 000 € de versement. Une fois qu’il ne sera plus rattaché au foyer fiscal de ces parents, le PEA retrouvera son plafond de versement maximum.

Type de PEAPlafonds des versements
PEA150 000 €
PEA-PME225 000 €
PEA + PEA-PME225 000 €
PEA Jeune20 000€

Nous parlons ici de PEA bancaire, mais il existe également des PEA assurances qui sont ouverts dans des compagnies … d’assurance et prennent la forme d’un contrat de capitalisation.

Quelques cas particuliers

Le décès

Si le décès à lieu dans les 5 ans après l’ouverture du PEA, alors les plus valus ne sont pas imposées. En revanche, les prélèvements sociaux sont toujours dû et ils sont ajoutés au passif de la succession. Autrement dit, des dettes qui seront résolues lors de la succession. Quoi qu’il en soit, le PEA est clôturé et c’est aux héritiers de choisir s’ils souhaitent conserver les titres où les vendre. Mais ils ne peuvent pas être transférés sur le PEA de l’héritier.

Création d’entreprise, dividendes et rentes viagères.

Si les fonds du PEA servent à la création ou la reprise d’une entreprise. Alors les plus-values ne sont pas imposées. L’ancienneté n’a pas d’importance, en revanche, vous avez un délai de 3 mois pour utiliser les fonds. De plus, les dividendes que vous recevrez par le biais de certains de vos investissements vous seront versés sur le compte espèces. Vous pourrez ainsi les réinvestir. Ils seront imposés indirectement avec la plus-value du PEA. Enfin, sachez qu’à la place de retirer simplement l’argent de son PEA il est possible de transformer son PEA en rente viagère. C’est à dire d’abandonner le capital du PEA au profit de l’assureur pour obtenir des versements mensuels à vie. La rente viagère est en général moins intéressante, par conséquent, elle n’est pas détaillée ici. Vous pouvez toutefois trouver plus d’informations sur la rente viagère ici.

Dans quelle banque ouvrir un PEA ?

Comme nous l’avons dit avant, il est préférable de choisir une banque avec peu de frais. Les banques en lignes reviennent plus souvent que les banques traditionnelles parce qu’elles ont en général des frais moins élevés. Cependant, passer par un courtier spécialisé qui possède des frais moindre peut également être une bonne option. Mais si vous souhaitez ne pas éparpiller vos comptes, vous pouvez aussi choisir de rester dans votre banque actuelle (où choisir de migrer vos comptes dans une banque en ligne en général moins onéreuse).

Pour vous aider à choisir une banque voici un tableau récapitulatif.

BanqueDépot minimunCout minimum de l’ordreDroit de garde
B for Bank1 000€2.5 €0 €
Boursorama Banque100 €1.99€0 €
Fortuneo100 €1.95€0 €
Bourse-Direct0 €0.99€0 €
Binck.Fr0 €1 €0 €

La liste est évidemment non exhaustive. De plus, même avec la meilleure volonté au monde, il se peut que les données soient incorrectes car les offres des banques évoluent souvent. De plus, certaines banques proposent régulièrement des offres pour l’ouverture de PEA. N’hésitez donc pas à consulter, et vérifier, les tarifs de chaque organisme.

Ouvrir un pea et les différentes stratégies d’investissement une fois le pea ouvert

Vous avez choisi la banque et avez ouvert un PEA, félicitations. Voici quelques stratégies qui peuvent vous inspirer et qui vous donneront des conseils d’investissement selon votre profil.

Stratégie Lazy Investing: Pour les investisseurs fainéants. Il s’agit d’investir dans des actifs et de les laisser fructifier sur le long terme. Une méthode d’investissement relativement passive que l’on conseille aux débutants, on conseille généralement d’investir dans ce qu’on appelle des Trackers. Plus d’informations pour choisir un ETF en suivant ce lien

Le Stock Picking: Choisir individuellement des actions dans lesquels investir. Cette stratégie est en général déconseillée aux débutants car elle nécessite des connaissances du marché plutôt avancé.

Il est toujours possible de passer par des mandats de gestions pilotés auprès de vos banques afin de les laisser gérer votre portefeuille pour vous. De même que des services comme Yomoni proposent également de gérer votre portfolio à votre place.

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, bravo. Il ne vous reste plus qu’à ouvrir un PEA. Vous êtes sur le bon chemin pour reprendre votre avenir financier en main. Vous faites également mieux que 90% des Français. Seulement, 6 152 789 personnes avaient des PEA en 2018.

Si vous souhaitez recevoir d’autres conseils pour améliorer votre situation financière (mais pas que) n’hésitez pas à vous abonner au Millenial Independant !

Photo par Austin Distel sur Unsplash

One comment

  1. […] Donc même si vous n’investissez pas encore aujourd’hui, en les ouvrant vous faites tout de même tourner l’horloge pour bénéficier de ses avantages. Vous trouverez à cette adresse un récapitulatif de tout ce qu’il faut savoir sur le PEA. […]

Leave a Reply