Fire en France : les avantages et inconvénients

Le mouvement FIRE a fait ses preuves aux États-Unis et s’exporte tout doucement en France. Mais comme chaque pays est différent, il faut adapter la méthode. La France possède de nombreuses qualités, mais aussi des défauts qu’il faut prendre en considération lorsqu’on essaie d’appliquer FIRE en France. Voici donc quelques pistes de réflexion sur les particularités du mouvement FIRE en France.

Pour rappel, cet article est la deuxième partie d’un dossier concernant le mouvement FIRE. Vous trouverez la première partie à cette adresse : le mouvement FIRE : Qu’est ce que c’est ? Si vous ne comprenez pas de quoi on parle, il est vivement conseillé de lire cette première partie au préalable.

EDIT: vous pouvez trouver la dernière partie du dossier en suivant le lien: Le guide complet de la méthode FIRE en France.

Les inconvénients de FIRE en France.

Les prélèvements obligatoires

« En France, on paie trop d’impôts ». Qui n’a jamais entendu (ou prononcé) cette phrase ? Bon d’accord, je commence certainement par l’inconvénient le plus évident ou tout du moins celui qui vient le plus souvent à l’esprit. Mais j’aimerais apporter une nuance qui selon moi est essentielle. Notez que je n’ai pas parlé d’impôts mais de prélèvements obligatoires.

Les prélèvements obligatoires englobent l’ensemble des impôts, taxes, droits et cotisations sociales qu’un Français est dans l’obligation de payer. Impôts sur le revenu, taxe foncière, taxe d’habitation, taxe sur la redevance audiovisuelle, taxe sur la valeur ajoutée (TVA), cotisations sociales généralisées, taxe sur la résidence secondaire, droits de succession pour n’en citer que quelques-uns.

La France est le pays de l’OCDE (et du reste du monde) avec le taux le plus important de prélèvement obligatoire à savoir 46,1%. Autrement dit, la France est le pays où il vous en restera le moins à la fin du mois. Ce qui pourrait, peut-être, expliquer pourquoi un Français sur cinq est à découvert à la fin du mois ou pourquoi beaucoup de compatriotes ont cette sensation de ras-le-bol fiscal.

Le choix de ses dépenses ?

Ce n’est pas forcément une mauvaise chose. Ces montants permettent de financer des services et des aides sociales (spoiler : nous en parlerons dans la section « Avantages »). Si nous prenons en exemple les États-Unis, nous nous apercevons que les salaires sont, à première vue, bien plus importants qu’en France au détriment de leur niveau de services sociaux. La différence entre revenu brut et revenu net masque le réel coût des choses. Mais ce qu’il faut vraiment comprendre (selon moi) est qu’en France, vous n’avez pas le choix de comment allouer votre budget.

Prenons un exemple. L’assurance-chômage. En tant que salarié, vous cotisez pour votre chômage. Si vous êtes licencié et sous certaines conditions alors vous pouvez percevoir l’allocation chômage pour le retour à l’emploi. Un filet de protection non négligeable. Mais, si vous n’êtes jamais licencié, et qu’au cours de votre vie vous ne vous retrouvez jamais au chômage vous avez cotisé toute votre vie pour un service pour lequel vous n’avez jamais bénéficié.

Une précision, je ne suis pas en train de dire, c’est bien ou c’est mal de ne jamais être au chômage, je dis juste que concrètement vous avez cotisé pour quelque chose dont vous n’avez pas bénéficié. Parce que vous n’avez pas le choix de comment allouer votre salaire. Le fonctionnement inverse pourrait être d’avoir un salaire plus élevé (parce que des cotisations en moins sur votre salaire brut) et de pouvoir avoir le choix de souscrire à une assurance-chômage pour vous indemniser si vous le souhaitez.

Les cotisations sociales généralisées (CSG)

Un petit mot sur la fameuse CSG. Si vous ne savez pas ce que c’est concrètement, il s’agit d’une cotisation qui permet de financer une grande partie (voir la totalité) du système de protection sociale français. La santé, la famille, la retraite, la pauvreté, l’emploi, le logement, etc. Tout y passe. Aujourd’hui, elle a un taux variable mais pouvant aller jusqu’à 17,2% et vous la payez sur la totalité de vos gains et revenus. Salaire, retraites, plus-values des PEA, … C’est la parfaite incarnation du prélèvement obligatoire. Encore une fois, il n’est pas ici question de dire si la CSG est une bonne chose ou une mauvaise chose. Si elle est trop couteuse ou non. La réponse dépend de là où vous vous positionnez sur l’échiquier politique.

L’instabilité fiscale

On parle beaucoup des impôts et des prélèvements obligatoires, mais en réalité, si on les anticipe on peut tout de même avancer dans notre objectif de FIRE en France. Ce qui est en revanche est bien plus handicapant (et j’avoue que je suis surpris de ne pas voir plus de personnes en parler) c’est l’instabilité fiscale de la France. Les lois fiscales changent tout le temps. Ces changements sont parfois favorables mais parfois défavorables. C’est la loterie.

Quelques exemples en vrac.

Et quand ce ne sont pas des modifications qui ont effectivement eu lieu, c’est le spectre d’une réforme qui plane. Par exemple, tous les ans on s’attend à une réforme du status LMNP jugé trop avantageux.

La complexité fiscale et administrative

Il faut ajouter à ça la complexité fiscale et administrative. Est-ce que le terme usine à gaz vous dit quelque chose ?

Une usine à gaz.
Une usine à gaz. Je crois.

Le terme prend tout son sens quand on voit, par exemple, le détail du fonctionnement du PER on se demande vraiment si on a voulu nous simplifier la compréhension de ce produit ! Mais pas seulement. Dès que votre situation sort un peu des sentiers battus, vous pouvez être confronté à une complexité. Je prendrais pour exemple la déclaration de revenu que vous devez faire tous les ans. Si vous êtes dans le cas où vous avez plus qu’un simple salaire à déclarer, vous vous rendrez compte de la complexité de tout ce système.

opie d'écran du simulateur de déclaration des revenus sur le site impots.gouv.fr
Copie d’écran du simulateur de déclaration des revenus sur le site impots.gouv.fr

De même, si vous avez été en contact avec des services comme l’URSSAF ou les impôts pour poser des questions ou clarifier votre situation vous vous rendez bien compte que malgré tous leurs efforts, eux-même ont parfois du mal à suivre les changements de lois.

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

La mentalité

Les français ont un rapport compliqué avec l’argent. Le sujet est très souvent tabou. Alors expliquer que l’on veut être à la retraite avant l’heure ça peut faire grincer des dents. En témoignent les nombreux commentaires parfois acerbes sur les articles sur la retraite anticipée. Ce n’est pas forcément un inconvénient propre à la France (tout du moins je ne pense pas), mais il semblerait que le mouvement FIRE en France soit associé à l’oisiveté et la paresse. Ce qui est bien sûr faux.

Les avantages de FIRE en France.

Mais heureusement, la France n’a pas que des inconvénients, loin de là. Maintenant que nous avons écumé les points négatifs, voyons ce qui peut nous aider dans notre quête de la retraite anticipée.

Les aides sociales et le service public

C’est évidemment les bénéfices des prélèvements obligatoires. La France possède de nombreuses aides sociales. Plus de 200 comme listé à cette adresse. La France est un des pays qui redistribue le plus au monde pour lutter contre l’inégalité. Ce qui signifie que, statistiquement, moins vous gagnez d’argent plus vous allez pouvoir bénéficier de ces aides.

Là où je veux en venir, c’est que si vous êtes orientés « frugaliste » ou « lean fire » (donc globalement des faibles revenus pour un faible niveau de vie), vous allez probablement pouvoir bénéficier de complément de revenus par des aides sociales comme le RSA, les aides au logement ou des allocations familiales.

Mais aussi, et cela quel que soit le montant de vos revenus, vous aurez accès à des services publics de qualité. Après, les plus pessimistes pourront peut-être pester sur la qualité des services publics qui se dégradent. C’est certainement un débat très important. Mais pour le moment, en France, vous avez accès à un système éducatif, une police, une justice et un accès à la santé relativement de qualité.

Une main faisant "ok" pour illustrer que, le système de santé est idéal pour la méthode FIRE en France.
En France, le système de santé est idéal pour la méthode FIRE.

Beaucoup de possibilités, pour qui sait lire entre les lignes…

D’accord, celui-là est un peu plus cryptique. Dans les inconvénients, je parlais de la complexité administrative et fiscale. Mais dans ces usines à gaz, pour qui sait lire (ou qui se fait conseiller par quelqu’un qui sait lire) la notice, il y a peut-être un trésor à trouver. On arrive très vite à la notion de « niches fiscales » et d’optimisations fiscales (qui fait aussi très souvent débat en France cf mon point sur la mentalité).

Quand on comprend le mode de fonctionnement des impôts sur le revenu, l’impôt que tout le monde a en tête. On se rend compte que déjà, peu de personnes en paient (des impôts). En plus, il y a plein de moyens pour payer moins d’impôts. Pareil pour l’impôt sur la fortune immobilière, pour payer un IFI, il faut vraiment le vouloir. Pour en payer, il faut un patrimoine NET immobilier de 1.3M€ (après un abattement de 30% pour la résidence principale). Ce qui veut dire qu’il suffit « simplement » de posséder de l’immobilier à crédit et de revendre le bien lorsqu’on atteint la limite.

Justement, en parlant d’immobilier, l’immobilier locatif est un vecteur d’enrichissement très important pour celui qui prend la peine de se renseigner et d’optimiser ses transactions. Parce qu’il permet déjà d’emprunter pour acheter (et donc de bénéficier d’un effet de levier très important). Il permet aussi de bénéficier de niches fiscales intéressantes (LMNP, Déficit foncier, etc.) Et surtout, les emprunts se font à taux fixe pendant toute la durée du crédit (à la différence d’autres pays). Ce n’est pas pour rien que beaucoup de formations autour de l’immobilier voient le jour ces dernières années.

Une grande diversité… de tout.

Et pour terminer sur une note légère et moins orientée argent. La France a la chance d’avoir une énorme richesse culturelle, gastronomique et environnementale en plus d’être un carrefour pour l’Europe et le monde.

Vous préférez la ville, la montagne ou la mer ? Vous trouverez certainement une région qui vous conviendra. Si jamais vous vient l’envie de changer d’air alors vous pourrez envisager de rejoindre une autre région (relativement rapidement grâce à des infrastructures ferroviaires et autoroutières ) qui vous dépaysera sans aucun doute le temps d’un week-end. Envie de sortir du pays ? L’espace Schengen permet de circuler très facilement dans tous les pays d’Europe et parfois à des prix vraiment intéressants.

Une photo de la tour Eiffel pour illustrer la richesse culture de la France.
Paris est quand même une bien jolie ville.

Que dire du patrimoine culturel Français ? Il n’y a qu’à se balader à Paris pour se rendre compte de l’héritage historique de notre pays. Mais également sur l’ensemble du territoire, les châteaux de la Loire, les cathédrales ou le mont saint Michel. Mais également notre patrimoine environnemental, les gorges du Verdon, la dune du Pyla, les côtes Bretonnes. Et que dire de la gastronomie ?

Après tout, l’objectif de Fire en France a pour but de pouvoir récupérer son temps pour, aussi, profiter de la vie. Quoi de mieux qu’un pays aussi riche que la France pour ne pas s’ennuyer pendant sa retraite anticipée. Tout n’est pas, non plus, parfait. Mais il est parfois bien de se souvenir des bons côtés. Nous avons tendance à prendre certaines choses pour acquises.

Quelle stratégie recommandée pour FIRE en France ?

Pour répondre à cette question, il faut avant tout bien définir vos objectifs de vie. Souhaitez-vous vivre frugalement, en louant votre logement à la campagne ou souhaitez vous vivre dans un énorme loft parisien en partageant vos weekends entre Londres et New York ? En d’autres termes, êtes-vous plutôt LeanFire ou FatFire ?

En résumé :

Le Frugalisme ou Lean Fire en France

La France vous apportera certainement beaucoup plus d’avantages que d’inconvénient grâce aux aides sociales et au service public auxquels vous aurez accès. Malgré un immobilier qui augmente de jour en jour, si vous souhaitez vivre à la campagne vous pouvez encore trouver des logements accessibles et vivre des revenus modestes. En revanche, l’instabilité fiscale pourra jouer contre vous si vous êtes trop dépendant des prestations sociales. Nous avons vu récemment des baisses des APLs de 5€ ou la réforme des retraites. Rien ne garantit que votre style de vie frugal ne finisse pas par vous mettre dans une situation financière très compliquée dans quelques années.

Le FatFire en France

Le niveau des prélèvements obligatoires en France grèvera très probablement vos rendements. Il n’est, en théorie, pas impossible, de devenir rentier avec de très gros revenus, il semblerait juste que ça soit plus long et que cela nécessite une grande maitrise des mécanismes fiscaux pour « optimiser » tout en restant dans la légalité. Malheureusement, sauf exception, les salaires sont plutôt bas en France. Il faudra donc prendre des risques et/ou travailler pour des entreprises étrangères pour gagner davantage d’argent.

BaristaFire / Coast Fire

Le BaristaFire (aka semi-retraite) est un compromis entre « lean » et « fat » qui pourrait être la stratégie la plus facile à mettre en place en France regroupant le meilleur des deux mondes. Je prends un peu d’avance sur le prochain article mais surtout depuis 2018 et sa nouvelle loi finance (spoiler : la micro-entreprise).

Le prochain article de cette série sera une tentative de réalisation de plan d’action pour atteindre la retraite anticipée en France. En gardant à l’esprit qu’un des principaux inconvénients de la France est son instabilité fiscale.

Et selon vous quels sont les avantages et inconvénients de la France pour FIRE ?

Photo par Chris Karidis, Owen Beard, Patrick Hendry, Peter Y. Chuang sur Unsplash

2 Comments

  1. J’ai un doute que le LeanFire soit vraiment plus adapté en France que dans un autre pays. Si on a de l’argent, il sera pris en compte pour avoir le droit aux aides sociales et/ou diminuer cette aide.

    • Bonjour Julien,

      Merci d’avoir pris le temps de répondre à ce message. Alors je ne voulais pas forcément dire que LeanFire est plus adapté en France que dans d’autres pays. Je voulais juste dire qu’avec le système qu’on a, on peut avoir des faibles revenus et une qualité de vie correcte grâce aux aides et aux services. Ensuite, est ce que le patrimoine est pris en compte pour le calcul des aides sociales, je voudrais approfondir ce sujet parce qu’il semble que ça soit plus compliqué que ça. Mais dans la majorité des cas oui.

Leave a Reply